Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Thaïlande’

Par Patrick Milochevitch

Sur Ko Surin, petit groupe d’îles à 60 kilomètres au large de la côte de la province de Phang Nga, dans la mer des Andamans, les Moken  sont en marche vers le progrès… Avec un peu de chance, Madah  et sa famille seront bientôt des Thaï Maï — « des nouveaux thaï ». Lui, sa femme et ses enfants possèderont une carte d’identité. Grâce à cela, ils pourront se déplacer, ils seront admissibles à l’assurance maladie, les enfants pourront être scolarisés.
(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Par Vanessa Alexandra Duchemin

D’un point de vue occidental, le développement en Thaïlande est vu comme un grand accomplissement, principalement au niveau économique et technologique, tout comme pour les autres pays d’Asie du Sud-Est. Cet apparent développement est souvent considéré comme étant le résultat de l’ouverture économique du pays, d’une meilleure adoption du libre-échange, bref, il est vu comme étant le résultat de la mondialisation et de l’adoption par la Thaïlande de pratiques plus occidentales. Cela impliquerait donc automatiquement la croissance économique et la démocratie. Cependant, il existe une certaine face cachée derrière cette modernisation, et elle n’est pas toujours prise en compte.

(suite…)

Read Full Post »

Par Hakim Harakat

Le roi Chulalongkorn (Rama V), a réussi à préserver son pays dans l’indépendance mais a tout de même dû céder quelques territoires aux puissances coloniales françaises et anglaises. À la mort de Rama V, c’est l’un de ses 77 enfants qui prend le pouvoir, Vajiravudh (Rama VI). Son plus jeune frère, Prajadhipok (Rama VII),  lui succède à sa mort.

La monarchie absolue est définitivement renversée par un coup d’État pacifique le 24 juin 1932. Les nouveaux venus ont pour objectif d’instaurer un régime constitutionnel et représentatif ainsi que d’imposer l’égalité des droits. Le nouveau pouvoir est partagé entre civils, représentés par Pridi Phanomyang un conservateur désigné pour diriger le gouvernement, et militaires. L’opposition est monarchique. Le roi règne mais ne gouverne pas. L’arène politique s’est transformée. La lutte pour le pouvoir ne se fait plus entre princes, mais désormais entre une oligarchie de cadres supérieurs, civils et militaires.

(suite…)

Read Full Post »

Par Marie-Anitha Jaotody

Notre imaginaire nous amène souvent à avoir une certaine perception d’une population ou d’une autre. La construction de cet imaginaire peut aussi provenir de l’image que veut projeter le pays ou la population en question. La Thaïlande illustre bien cette idée-là parce que selon certains intellectuels, la société thaïlandaise qui se veut pacifique et posée selon leur passé, est en fait profondément violente et militarisée.
(suite…)

Read Full Post »

Par Arlette Tampan Cifuentes

Le nationalisme thaïlandais est un nationalisme ethnique. Celui-ci est mis en place par la royauté qui désire créer une nation partageant une langue commune, des valeurs et une culture. Le monarque, Vajiravudh, définit l’identité Thaï sans considérer les minorités ethniques sur le territoire, ce qui amène à distinguer les ¨vrais¨ Thaï  des non-Thaï. À ses débuts le nationalisme se compose de trois éléments : le roi, la nation et la religion. En 1932, l’État-nation établi par la royauté est remis en question par les militaires. Ces derniers prendront le pouvoir et tenteront de redéfinir le nationalisme Thaï (Kratoska, 1999).

(suite…)

Read Full Post »

Par Aurélien Clément

La Thaïlande s’est considérablement ouverte à la mondialisation et est véritablement devenue une destination touristique phare ces dernières années. Les autorités thaïlandaises ont beaucoup mis l’accent sur le caractère typique des traditions identitaires Thaï en parallèle du patrimoine naturel du pays afin d’attirer le flux touristique de masse. En effet, dans la parfaite continuité ethnocentriste du gouvernement, les agences touristiques mettaient particulièrement en avant l’omniprésence de la religion bouddhiste non seulement dans le paysage, mais aussi dans le quotidien sous forme de rites, sans parler des pratiques culturelles telles que le massage Thaï, la boxe Thaï ou encore la gastronomie Thaï… Ces caractéristiques sont encore bien présentes de nos jours dans les campagnes de publicités nationales mais on remarque une nouvelle tendance qui consiste à valoriser les autres cultures minoritaires au sein de l’Etat Thaï  jadis âprement réprimées puisque considérées comme un obstacle à l’unité nationale. Est-ce que l’Etat Thaï assimilationniste ne se tournera pas quelque peu vers la reconnaissance du foisonnement culturel présent dans son territoire ? Ne verrait-il pas justement à travers cette diversité culturelle un moteur pour le tourisme ?

(suite…)

Read Full Post »

Par Aurélien Clément

Malgré les apparences et la volonté des autorités thaïlandaises d’homogénéiser la population sous une seule culture, la culture thaïe, la Thaïlande n’en reste pas moins un pays multiethnique, multiculturel et multiconfessionnel. Même si la proportion des ethnies Thaï reste largement dominante, elles cohabitent avec d’autres communautés plus ou moins assimilées à la nation. Traditionnellement, on distingue quatre grandes familles, les Thaï majoritaires, les Karen le long de la frontière birmane, les Malais au Sud à la frontière malaise et les Khmers à l’Ouest proche du Cambodge. Pourtant, il demeure une plus grande déclinaison de minorités ethniques en Thaïlande, surtout dans les régions montagneuses du Nord et du Nord-Est.

(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »