Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Minorités’ Category

Par Patrick Milochevitch

L’Asie du Sud-Est est le théâtre, rarement médiatisé en Occident, de plusieurs guérillas armées, légitimées par des considérations de nature identitaires et religieuses. Ces foyers de tensions ethniques illustrent les difficultés que rencontrent les États-Nations de la région dans l’intégration des minorités ethniques et dans le maintien de l’équilibre lié à la diversité religieuse locale.
(suite…)

Publicités

Read Full Post »

Par Patrick Milochevitch

Résolument aussi ancien que la mer et le commerce maritime international, le phénomène pirate en Asie du Sud-Est constitue, à l’ère de la mondialisation, un enjeu géopolitique local et global hautement stratégique. Majoritairement analysée en terme de commerce mondial, de sécurité internationale ou de souveraineté nationale, la piraterie « moderne », comme par le passé, n’en demeure pas moins une affaire d’hommes. À ce titre, elle possède une dimension ethnique et sociale qui la relie à des questions de tradition, d’intégration et de lutte identitaire. L’élément de la « tradition », bien que difficile à évaluer, demeure, en Asie du Sud-Est, incontournable.
(suite…)

Read Full Post »

Par Patrick Milochevitch

Sur Ko Surin, petit groupe d’îles à 60 kilomètres au large de la côte de la province de Phang Nga, dans la mer des Andamans, les Moken  sont en marche vers le progrès… Avec un peu de chance, Madah  et sa famille seront bientôt des Thaï Maï — « des nouveaux thaï ». Lui, sa femme et ses enfants possèderont une carte d’identité. Grâce à cela, ils pourront se déplacer, ils seront admissibles à l’assurance maladie, les enfants pourront être scolarisés.
(suite…)

Read Full Post »

Par Aurélien Clément

Malgré les apparences et la volonté des autorités thaïlandaises d’homogénéiser la population sous une seule culture, la culture thaïe, la Thaïlande n’en reste pas moins un pays multiethnique, multiculturel et multiconfessionnel. Même si la proportion des ethnies Thaï reste largement dominante, elles cohabitent avec d’autres communautés plus ou moins assimilées à la nation. Traditionnellement, on distingue quatre grandes familles, les Thaï majoritaires, les Karen le long de la frontière birmane, les Malais au Sud à la frontière malaise et les Khmers à l’Ouest proche du Cambodge. Pourtant, il demeure une plus grande déclinaison de minorités ethniques en Thaïlande, surtout dans les régions montagneuses du Nord et du Nord-Est.

(suite…)

Read Full Post »

Par Pierre Fiola

En Thaïlande, près de 80% des capitaux sur le marché appartiennent à des nationaux d’origine chinoise malgré le fait que ceux-ci ne forment pas 10% de la population [1].  Pourtant, ils ne sont pas perçus comme envahissants, ni dérangeants, et encore moins comme des voleurs d’emplois.

(suite…)

Read Full Post »

Par Emmanuel Leroux-Nega

La construction de l’identité nationale malaisienne s’est faite dans un axe « soi » versus l’« autre » introduit par le régime britannique lors de la colonisation. Le « soi » étant les Malais musulmans et l’« autre » étant les populeuses communautés chinoises et indiennes. Or, les Oran Asli, communautés aborigènes malaisiennes vivant principalement dans des régions reculées, ne peuvent être incluses dans aucune des ces définitions. Leurs origines profondément malaisiennes ainsi que leur culture et religion spécifiques, les différencient des deux groupes. Ainsi, leur existence entraîne une tension identitaire chez les Malais qui ne peuvent les catégoriser comme « autres » tout en ne parvenant pas à les associer au « soi ». L’État malais, tout en entretenant et institutionnalisant les différences ethniques, vise l’intégration, voire l’assimilation des communautés Orang Aslis à l’ethnie malaise.

(suite…)

Read Full Post »

Par Julien Guay

Le Cambodge laisse l’impression d’être un État-nation alors qu’en son sein, une diversité culturelle afflue et forme la population nationale. Construit sur les fondations de l’empire Khmer, le Cambodge se retrouve aujourd’hui avec une population diversifiée. La population dominante est celle des Khmers, se définissant comme l’ethnicité cambodgienne. Les différents groupes minoritaires représentés au sein de la société cambodgienne sont les Vietnamiens, les Chinois, les Chams et la catégorie des peuples indigènes.
(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »