Feeds:
Articles
Commentaires

Déménagement

Le blogue sur l’Asie du Sud-Est fait maintenant partie du REDTAC, centre de recherche affilié au CÉRIUM (Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal), l’aventure se poursuivra donc sur une nouvelle plateforme ! Merci à tous nos lecteurs, nous vous attendons à notre nouvelle destination : http://redtac.org/asiedusudest.

Par Patrick Milochevitch

Singapour est officiellement un État « multiracial ». Ce « multiracialisme » illustre, d’une part, une réalité démographique multi-ethnique chinoise, malaise, tamoule, constitutive de la cité-État et, d’autre part, une composante idéologique fondamentale du projet national imposé par les dirigeants politiques du PAP qui président à la destinée de l’île depuis son indépendance en 1965.

Lire la suite »

Par Patrick Milochevitch

L’Asie du Sud-Est est le théâtre, rarement médiatisé en Occident, de plusieurs guérillas armées, légitimées par des considérations de nature identitaires et religieuses. Ces foyers de tensions ethniques illustrent les difficultés que rencontrent les États-Nations de la région dans l’intégration des minorités ethniques et dans le maintien de l’équilibre lié à la diversité religieuse locale.
Lire la suite »

Par Jarryd N’michi

L’Indonésie reste l’un des pays les plus touchés par la crise qui s’est emparée des marchés asiatiques à la fin des années 90. Jusqu’à lors, l’économie indonésienne ne connaissait aucun ou peu de déséquilibres de ses principaux agrégats économiques (épargne élevée, finances publiques équilibrées, inflation maîtrisée). Toutefois, à cause de sa fragilité politique son économie était très sensible aux moindres fluctuations des marchés internationaux. L’ampleur de la crise asiatique l’a profondément ébranlée et le pays a dû faire face à une crise sans précédent.

Lire la suite »

Par Patrick Milochevitch

Résolument aussi ancien que la mer et le commerce maritime international, le phénomène pirate en Asie du Sud-Est constitue, à l’ère de la mondialisation, un enjeu géopolitique local et global hautement stratégique. Majoritairement analysée en terme de commerce mondial, de sécurité internationale ou de souveraineté nationale, la piraterie « moderne », comme par le passé, n’en demeure pas moins une affaire d’hommes. À ce titre, elle possède une dimension ethnique et sociale qui la relie à des questions de tradition, d’intégration et de lutte identitaire. L’élément de la « tradition », bien que difficile à évaluer, demeure, en Asie du Sud-Est, incontournable.
Lire la suite »

Par Patrick Milochevitch

Sur Ko Surin, petit groupe d’îles à 60 kilomètres au large de la côte de la province de Phang Nga, dans la mer des Andamans, les Moken  sont en marche vers le progrès… Avec un peu de chance, Madah  et sa famille seront bientôt des Thaï Maï — « des nouveaux thaï ». Lui, sa femme et ses enfants possèderont une carte d’identité. Grâce à cela, ils pourront se déplacer, ils seront admissibles à l’assurance maladie, les enfants pourront être scolarisés.
Lire la suite »

Par Vanessa Alexandra Duchemin

L’implantation aux Philippines  des firmes multinationales a eu un impact positif important sur l’économie nationale et a permis d’attirer des investissements étrangers. La mondialisation contribuerait donc au développement des Philippines, ce qui impliquerait donc une meilleure économie, une baisse du taux de chômage, une meilleure qualité de vie et une plus grande stabilité politique et sociale. Toutefois, ce qui en surface peut paraître un avantage pour les Philippines, présente également d’importants désavantages. En effet,  la mondialisation permet une certaine modernisation, une croissance économique dans certains cas, mais par contre les droits humains et la souveraineté de la population sont remis en question.

Lire la suite »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.